Roba from Uruk #5, "Land of the Black Moon"

Roba from Uruk est une bande dessinée créée par Cadial, dessinateur israelien. Chaque album autoédité annuellement est agrémenté d'une galerie de dessin autour des personnages et de l'univers foisonnant de Roba, réalisés par des artistes du monde entier.

L'univers qui mélange gothique et mythologie mésopotamienne sert de décors aux aventures rocambolesques, mystiques et fantastiques de Roba, grande prêtresse d'Uruk. En savoir plus


Cinquième opus de la série paru en 2019, 148 pages, format A5, noir et blanc, papier brillant.

Dans la cité d'Assur, au nord de la Mésopotamie, un temple dédié au Dieu de la Pestilence, Nerdal, semble disparaitre, alors que dans le même temps les sacrifices humains à Nergal augmentent. Roba, grande prêtresse du Temple d'Ishtar à Uruk, envoie la novice Viki à Assur pour découvrir ce qui se cache derrière ce mystère. C'est l'occasion que Viki attendait ! Après toutes ces années commes novice, elle peut devenir prêtresse en accomplissant cette mission. Mais elle connait aussi les dures lois du Temple d'Uruk : réussis ou meurs !


Gore et barré, psychédélique à la façon de Métal Hurlant, a priori assez éloigné de mon champs personnel, mais finalement pas tant que ça, car j'ai grandi entourée de Moebius, Pratt, Jodorowski et Druillet... J'ai dés le début donné les traits de la chanteuse Nico à Roba, sans pouvoir l'expliquer, peut-être simplement parce que je la trouve très belle.